ATTECOUBE: FORMATION DES FEMMES LEADERS

Dans le but de favoriser l’autonomisation des femmes leaders du réseau tous pour Attécoubé,
un séminaire de formation à été organisé sous le thème: Solidarité, engagement et
autonomisation des femmes leaders, facteurs de développement le week end dernier à la base
navale d’Abobodoumé.

KOUADIO N’GUESSAN CLEMENT/ RADIO ATTECOUBE

INTERVIEW : AGNES KRAIDY revient sur la 1ère journée nationale des femmes dans les médias.

Réalisée par ARMEL LOROUGNON

MAGAZINE: Droits de la Femme

A l’occasion de la journée internationales des droits de la femme célébré chaque 8 mars, notre magazine qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’URPCI et la radio gognoa recois M. Kouassé Franck Arthure, chef de service Planification et documentation à la direction régionale de la Femme, de la Famille et de l’Enfant du Gôh. Au cours de ce magazine avec notre invité nous allons toucher du doigt la question des acquis des droits de la femme dans le Gôh et les actions à mener pour les rencherir.

JOURNEE DE LA FEMME: REMISE DE PAGNES AUX FEMMES DE BONDOUKOU

En prélude à la célébration de la journée Internationale consacrée aux droits de la femme, Monsieur Bourahima OUATTARA, Premier Adjoint au Maire de la Commune de Bondoukou a fait don de pagnes à l’éfigie de la journée, aux femmes de la commune de Bondoukou. C’était ce samedi 5 Mars 2022 à la Préfecture de Bondoukou. Florence Kobenan de Radio ZANZAN, pour les temps forts de la cérémonie.

Reportage: Florence KOBENAN RADIO ZANZAN BONDOUKOU

Les violences basées sur le genre : On en parle

Par SAMIRA DAKOURY / Radio Amitié YOP

La violence conjugale est une violence exercée par un des conjoints sur l’autre
au sein d’un couple s’inscrivant dans un rapport de domination et se distinguant
des disputes conjugales entre individus égaux.
En effet, dans le monde 70% des femmes sont confrontées à des violences. Dans
la plus tard des cas, cette violence est exercée par le conjoint de la victime. Une
femme meurt tous les 2jours battue par son conjoint. La violence conjugale
représente un risque pour une femme âgée de 15 ans à 44ans que le cancer, les
accidents de la route, la guerre, le paludisme réunis estime la banque mondiale

LES VIOLENCES DOMESTIQUES: PARLONS-EN

UNE PRODUCTION DE RADIO YOPOUGON

[wpdm_package id=’4206′]

JIF 2020 : L’ONG FEMMES DE SALEM SENSIBILISE LES ETUDIANTS DU CBCG

Dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la femme dont le thème retenu cette année 2020 est « La promotion de la femme, un atout pour une paix durable en Côte d’Ivoire », l’ ONG,  Femmes de Salem, Internationale en association avec les clubs « Entrepreneuriat», « EDH-CI» et « Culturel», tous dirigés par les étudiants du CBCG de Cocody,
à organisé le mardi 10 Mars 2020 dans ledit établissement les activités suivantes :
 Un panel avec pour sous-thèmes :
 La masculinité positive, moteur de la promotion et de la protection des droits des filles
et des femmes
 L’entrepreneuriat, facteur d’autonomisation de la femme
 Bâtir la paix et la cohésion sociale en luttant contre les violences faites aux filles et aux
femmes

REPORTAGE : CLARA DANIELLE

RADIO SYNERGIE

[wpdm_package id='3390']

ÉGALITÉ DES SEXES MYTHE OU RÉALITÉ ?

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable. De plus, il a été démontré que l’autonomisation des femmes stimule la productivité et la croissance économique.

PRESENTATION: STEPHANIE AKE

RADIO AMITIE YOPOUGON

[wpdm_package id=’3319′]

LES HOMMES A l’ASSAUT DU MÉTIER DE SAGE FEMME

À partir de 2022, les hommes pourront enfin, comme les femmes, prétendre au métier de sage-femme en Côte d’Ivoire. Le concours national d’entrée leur est désormais officiellement ouvert. Mais déjà, Jean-Charles Wognin, 28 ans, formé en France, exerce la profession depuis cinq ans. Portrait d’un maïeuticien engagé.

RADIO SUD BANDAMA DIVO

[wpdm_package id=’3216′]

Impact de la maltraitance de la femme sur son intégration sociale.

Les femmes sont les premières victimes  des maltraitances au sein de la société. Les statistiques se rejoignent toutes sur un point : même si certains hommes en sont eux aussi parfois victimes, ce sont les femmes qui sont les plus exposées. Cette situation a d’énormes conséquences sur l’intégration sociale de la femme.

Dans ce magazine, LY Aimé s’intéresse à l’impact de la maltraitance de la femme sur son intégration sociale.

Présentation: LY AIME

RADIO YOPOUGON

[wpdm_package id=’3152′]